Encens tibétain 

Encens tibétain

Les encens Lilah ici sont fabriqués à Panipat dans l’Haryana, où vit une petite communauté de réfugiés tibétains depuis 1977. A l’origine cette communauté travaillait pour le C.T.H.E, une structure gouvernementale dirigée par le gouvernement tibétain en exil, dont le but était à la fois de fournir aux réfugiés un travail rémunéré au juste prix, de perpétuer le savoir-faire et les traditions tout en contrôlant la qualité et d’utiliser les fonds ainsi dégagés pour le développement de la société tibétaine en exil. Depuis, le CTHE a été dissout et remplacé par le POTALA INCENSE CO, une coopérative de 5 familles de réfugiés tibétains. Elle a été fondée par Tséring Norbu, maître des encens venu se réfugier en inde à 42 ans. La coopérative perpétue les valeurs du CTHE et travaille pour le Men Tse Kang.

Comment brûler les encens tibétains

Au Tibet, les encens sont brûlés sur les autels des temples, dans les lieux de méditation ou dans la maison à l’occasion de Puja ou de cérémonies religieuses. Les bâtons d'encens sont plantés dans des bols en cuivre ou en métal argenté remplis de sable, de riz brisé ou de cendres. L'encens est piqué à la verticale. Il s'éteindra de lui-même en arrivant au niveau du sable. Certains moines s’en servent pour mesurer le temps de leur méditation : un bâton brûlant durant 1h20. Si l'on souhaite ne brûler qu'une partie du bâton d'encens, il suffit de retourner le bâton et de planter le bout incandescent dans le sable.

 Pour renforcer son effet nettoyant il suffit d’utiliser du sel au lieu de sable, que l'on remplace régulièrement.

 Encens tibétain, garanti 100% naturel.

Sans produits chimiques ni conservateurs.

Comparer 0